endettement surendettement désendettement

Quand, comment, pour qui et pourquoi ce qui semblait représenter une solution à un moment de la vie, s’endetter, devient un problème de plus en plus difficile à gérer ?

Pourquoi certains arrivent-ils à "s’en sortir" et d’autres pas ?

Cette recherche pluriméthodologique, mené en partenariat avec l’Office fédéral de la statistique (OFS) et the Swiss Centre of Expertise in the Social Sciences (FORS), vise à répondre aux fortes préoccupations politiques et sociales concernant l’endettement croissant de la population suisse et à combler la carence de connaissances scientifiques en la matière.

Dresser le portrait des personnes et des ménages endettés de Suisse

Pour ce faire, l’ensemble des personnes et des ménages endettés de Suisse (avec une comparaison plus spécifique de plusieurs populations : les 18-29 ans, les 30-49 ans, les 50-64 ans et les 65 ans et plus) sera étudié par le biais d’analyses qualitatives et quantitatives.

  • Fournir une image représentative de l’endettement des ménages et des personnes vivant en Suisse, en mettant en évidence : a) sa spécificité par rapport à celui d’autres pays d’Europe ; b) la diversité et la spécificité des formes et des processus d’endettement selon différents types de population (qui seront déterminés, outre l’âge, par des critères de nationalité, de niveau de formation, de sexe, etc.)

comprendre les processus d'endettement problématique

  • Comprendre les processus d’endettement comme des processus inscrits dans des relations, une temporalité biographique et un contexte particulier influençant les capacités d’agir individuelles

Cibler les besoins et actions en matière de prévention de l'endettement et en matière de désendettement

  • Fournir des résultats de recherche qui puissent être mobilisés par les milieux concernés de manière à mieux cibler les besoins et les actions en matière de prévention de l’endettement et de désendettement

L'endettement : un mode possible de gestion

Pour ce faire, nous privilégions une appréhension des processus d’endettement problématique en termes de gestion. Ce terme recouvre plusieurs dimensions de l’endettement : l’endettement comme un mode possible de gestion d’un certain nombre de transitions (passage à l’âge adulte, chômage, arrivée d’un enfant, etc.);

L’endettement : une situation économique spécifique à gérer

l’endettement comme une situation économique spécifique qui implique des enjeux, des contraintes, voire des opportunités particulières qu’il s’agit d’apprendre à gérer et qui implique des pratiques spécifiques de gestion de l’argent disponible mais aussi de l’argent dû.

La gestion telle que nous l’entendons est un processus dynamique car c’est un processus d’adaptations, de réactions et d’actions face à des situations elles-mêmes en constante évolution. Mieux comprendre les conditions économiques, sociales et historiques, personnelles et biographiques qui influent sur le processus d’endettement, nous conduit à les intégrer dans le paradigme du parcours de vie développé principalement par Glen H. Elder. Ce paradigme a l’avantage d’offrir une orientation méthodologique et théorique qui peut être mobilisée dans le cadre d’une approche pluriméthodologique et pour des études de niveau micro et macro social.    

Approche pluriméthodologique de l'endettement

L’approche pluriméthodologique ou Mixed Methods Approach  permet d’aborder de manière systématique et approfondie les différentes facettes de l’endettement. L’approche quantitative permettra de dresser un état des lieux, de mettre en évidence des profils-types et de comparer différentes populations de manière à saisir leurs situations et problématiques spécifiques.

données SILC 2013 sur l'endettement et données du panel suisse des ménages (PSM)

Elle s’effectuera en collaboration avec l’OFS et FORS par le biais d’analyses transversales des données SILC 2013; d’analyses transversales et longitudinales des données EU-SILC et des données du Panel suisse des ménages (PSM);

questionnaire en ligne sur les jeunes et l'argent

d’une analyse secondaire des données récoltées dans le cadre d’un questionnaire en ligne élaboré lors de la recherche FNS SAJE (2013-2015) auprès de 5'000 jeunes de 18-29 ans de toute la Suisse.

entretiens auprès de personnes endettées et surendettées 

L’approche qualitative permettra quant à elle d’enrichir et de compléter les analyses quantitatives en étudiant plus finement le processus d’endettement problématique et ce qu’implique la situation d’endettement en termes de contraintes, de gestions et d’apprentissages, voire d’opportunités. 45 entretiens biographiques de type compréhensif effectués en Suisse romande permettront d’étudier les stratégies et les actions des individus face à l’endettement ainsi que les ressources dont ils disposent pour y faire face (ou non). Elle offrira en outre l’opportunité de mieux cerner la manière dont les individus vivent et perçoivent ce processus et dans quelle mesure cette perception affecte le processus d’endettement lui-même.

 

Début de la recherche : octobre 2015

Durée de la recherche : 3 ans

Financement : Fonds national suisse de la recherche scientifique

Domaine Sciences des sociétés, des cultures et des religions - Bd. de Pérolles 90 - 1700 Fribourg - Tel +41 26 / 300 8210 - Fax +41 26 / 300 9727
  saje[at] unifr.ch - Swiss University